La Tunisie juge des criminels ! ET en Centrafrique ?

Un régime qui cultive ou accepte le principe de l’impunité n’a pas vocation à exister ! C’est le cas de la République Centrafricaine, qui a la mauvaise habitude d’accorder des amnisties à des grands assassins notoirement connus. Les exemples sont nombreux comme sous le régime de « l’ange de la mort » où des nombreux crimes ont été commis, répertoriés, mais leurs auteurs restant impunis jusqu’à ce jour ; ajoutez y les criminels du régime Bozize dont le plus célèbre est le tristement dénommé « le boucher de PAOUA » et tant d’autres encore !

L’impunité est elle érigée en un système de gestion du peuple 🇨🇫 Centrafricain ? Si oui, alors levez le doigt messieurs et dames ! Vous êtes les seuls fossoyeurs de la Nation et l’on vous combattra jusqu’au bout ! Le dialogue qui se dessine actuellement à Addis-Abeba n’est qu’un prétexte pour absoudre encore une fois de plus des assassins et criminels qui veulent faire disparaître le pays de Boganda fondateur de la République Centrafricaine !

Citoyens ! Levez vous et Indignez-vous contre l’impunité ! Suivons l’exemple de la Tunisie qui juge actuellement les criminels sous le régime de Ben Ali

En avant c’est devant !

Centrafrique : un dialogue de trop ?

Il ya dialogue et dialogue: dialogue avec le diable 👿 et dialogue avec le saint esprit !

Le mélange de ces dialogues produit des effets comparables à la malédiction de Sodome et Gomohrre ! et comment ?

Les 2 principaux responsables de la descente en enfer du peuple de 🇨🇫 sont :

1- Bozize

2- Ndotodja

Ces deux personnages sont comme Hitler et Mussolini. Ils sont éternellement responsables des morts et des massacres des milliers de paisibles citoyens et doivent répondre de leurs actions devant la justice des hommes et devant la justice de Dieu.

Peut on dialoguer avec Hitler ou Mussolini ? Le tribunal de Nuremberg avait bien eu lieu pour juger les collabos du nazisme ! Et les citoyens du monde avaient 👏 !

Dialogue pour dialogue n’est que ruine de la 🌹 société 🇨🇫