Centrafrique : mai 2018 mois sanglant +

Tous les citoyens centros se souviendront de mai 2018, le mois le plus sanglant de l’histoire de la République Centrafricaine. Ces images parlent des drames vécus par les citoyens et citoyennes au mois de mai 2018

Publicités

Bambari bis repetitas !

L’histoire se répète encore à bambari, ville martyre où il y les tueries ont repris hier par une énième invasion massive d’une cohorte d’hommes armés causant la désolation dans la population de la ouaka !

Tandis qu’à Bangui c’est toujours la même musique des FACAS en formation toujours invisibles sur le théâtre des opérations militaires.

Faca Faca Faca ! Toujours rien à l’horizon…. 2021 ? En attendant les citoyens continuent de pleurer